Contrat de Quartier Reine-Progrès

Commune de Schaerbeek
Un quartier de gare à visage humain, coupé des quartiers avoisinants.

La principale caractéristique de la zone étudiée est sa très grande sectorisation : jonction Nord-Midi, canal, quartier Nord, voiries congestionnées, industries. Dans ce quartier de gare, oublié des Bruxellois, les problèmes s’accumulent : pauvreté, immigrations, drogues, propreté, prostitution. Pourtant, ce quartier est aussi plein de charme et de potentiel.

Traumatisé par une explosion de gaz qui a détruit plusieurs maisons, le quartier est une zone en souffrance de la capitale. Il présente malgré tout des points très positifs : proximité du centre, accessibilité à tous les transports, espaces publics piétons, parc équipé, écoles, milieux associatifs très présents et lien social existant, quoique perfectible.

Le contrat de quartier propose des actions très concrètes : parcours doux pour renouer des liens vers le centre, action sur les 5 tunnels de la jonction, travail sur les dépôts clandestins et la propreté, création d’une maison médicale et de logements, intervention sur la rue d’Aerschot, projets socio-économiques.

Les problématiques aiguës du quartier nécessiteront sans doute d’autres énergies et investissements. Cependant, ce processus servira à renforcer efficacement les dynamiques en place : opération propreté, réflexion globale sur la mobilité du nord de Bruxelles, aide aux plus démunis, etc.