Plaine de jeux George Henri

Bruxelles-Environnement (IBGE)
2 010m2
850 000 €
Atelier participatif avec Space PafPaf
Siplan
Les formes retenues sont volontairement abstraites, afin que les enfants puissent y projeter plusieurs univers.

La plaine de Jeux du parc Georges Henri se trouve dans un quartier vert et densément peuplé. Ce projet a été conçu sur base d’un processus participatif. Lors de ces ateliers, les enfants ont principalement créé des formes abstraites. Partant de ce constat, Suède 36 a privilégié des éléments qui stimulent l’imagination. Il est donc possible d’inventer plus d’un univers avec le même environnement.

Les enfants préfèrent les formes souples, plastiques, ergonomiques et les couleurs vives. Mais pour s’intégrer en douceur dans le parc, les architectes ont choisi un habillage extérieur en bois naturel alors que l’intérieur des éléments est peint dans des tons primaires et vifs. Des jeux en matières plastiques viennent discrètement ponctuer la composition. Tous les enfants n’ont pas le même univers. A côté des habituelles sensations « sportives », Suède 36 propose aussi des éléments pour rêver ou jouer : se perdre dans un labyrinthe, se coucher sur un tapis de couleurs ou sous une toiture en forme de nuage…

Les différentes sections n’ont pas été séparées de façon trop nette. Sans compromettre la sécurité, les enfants de tous les âges se côtoient. Par exemple, au lieu d’être clôturés, les jeux pour les plus grands ont simplement été rendus plus difficiles d’accès.
Les différentes sections n’ont pas été séparées de façon trop nette. Sans compromettre la sécurité, les enfants de tous les âges se côtoient. Par exemple, au lieu d’être clôturés, les jeux pour les plus grands ont simplement été rendus plus difficile d’accès.