Rénovation urbaine à Mont-Saint-Guibert

Commune de Mont-Saint-Guibert
Le projet de rénovation urbaine de Mont-Saint-Guibert s’attache à proposer un ensemble de fiches-projet variées et complémentaires qui transforment l’identité et la cohérence des espaces publics et qui améliore le vivre-ensemble des habitants du bourg.

La commune de Mont-Saint-Guibert est un bourg d’origine médiévale dans le Brabant wallon. Marqué par une déclivité importante entre la gare et l’église, le centre historique est pourvu d’un bâti ancien cohérent et de nombreux ruelles et passages détournés à flanc de colline. Un cours d’eau en fond de vallée a accueilli de nombreuses activités industrielles en reconversion. Actuellement, en raison de la proximité de Mont-Saint-Guibert avec Louvain-la-Neuve, Ottigines et leurs pôles d’emploi, le bourg a tendance à se dévitaliser, perdre en activités économiques qui se regroupent ou bien le long des axes de circulation régionaux, ou bien dans les zonings. De même, il y a de moins en moins d’emploi, de services, et les nouveaux quartiers d’habitat qui ont vu le jour depuis les années 70 ont tendance à en faire une cité-dortoir vide d’activités.

Notre étude s’attache donc à trouver des solutions pour améliorer les liens sociaux et humains, l’activité économique, l’emploi, la mixité, le confort et la sécurité de l’espace public.

Le schéma directeur propose ici un cadre cohérent pour les futures interventions. Il définit les objectifs et une vision claire pour le développement du centre-bourg de Mont-Saint-Guibert. Le schéma pointe cinq objectifs qui permettent de définir des espaces physiques de la rénovation urbaines:
- Mise en avant de la Grand’Rue, un axe doux contourné par des voiries passantes en mettant au premier plan le piéton et ses espaces publics.
- Développement du plateau de la gare en un point multimodal afin de reconnecter les quartiers Nord et le centre-bourg.
- Articuler la promenade verte au site de la Brasserie, et promouvoir une liaison douce dans la vallée au carrefour de tous les grands axes de communications.
- Dessiner et renforcer le tissu vert et le maillage historique par le développement d’un parcours didactique sous forme d’une promenade verte sur l’ensemble du territoire communal.
- Création de trois grands parcs soutenus par une multitude de placettes au milieu d’un paysage remis en valeur lié par un cheminement piéton continu.