Transformation des anciennes usines Byrrh

CPAS de la ville de Bruxelles
En association avec A2M
Il nous semblait primordial d’ouvrir le bâtiment sur la ville.

Dans ce bâtiment remarquable et classé, 150 personnes vont venir travailler chaque jour et une grande crèche va s’ouvrir. La proposition de Suède 36 est d’articuler ces nouvelles fonctions avec leur environnement et d’ouvrir le bâtiment sur la ville. La façade existante est relativement fermée et son classement ne permet pas d’intervention majeure. Le carrefour des rues Lefèvre et de Moorselde présente un grand vide triangulaire d’asphalte. Nous proposions d’y implanter un « parvis », une petite place publique offerte au quartier.

Cette interface verdurisée serait équipée de bancs, d’un parking vélo, d’un éclairage « clair de lune » et de traversées piétonnes pour relier les trottoirs adjacents. Les arbres seraient implantés sans cacher les façades existantes, mise en valeur par la mise en scène d’un espace public discret. La cafétéria du centre d’entreprise, placée à l’angle du bâtiment, entre en lien avec ce nouvel espace public qui devient ainsi une terrasse.

Dans notre proposition, la plupart des matériaux utilisés pour la construction du mobilier de la placette seraient des matériaux de ré-emploi. Ainsi, les pierres encagées (gabions) constituant les murets de protection et les bacs à plantes sont issues de la démolition du bâtiment Byrrh lui-même.

C’est le résultat d’un concours dont le projet de Suède36 a gagné la seconde place.